Une réflexion au sujet de « Devoir de mémoire cycliste – Un siècle après l’armistice du 11 novembre 1918, le peloton des morts pour la patrie (MPLP) n’est toujours pas connu à cent pour cent »

Répondre à tistaert Annuler la réponse.