3 réflexions au sujet de « Dopage ton histoire – Nous sommes tous dopés mais seuls les sportifs sont contrôlés… »

  1. Fidèle de votre blog très intéressant, je suis en désaccord avec vos propos sur la légalisation du Cannabis. L’OMS a classé l’alcool, pourtant légal, comme une drogue dure proche de l’héroïne tant pour les ravages de santé publique que pour l’accoutumance. Le cannabis est bien en deça de ces conséquences délétères. Son interdiction développe un commerce parallèle, engorge inutilement le système policier, judiciaire et pénitentiaire mais ne réduit en rien sa consommation.
    Je vous engage à lire mon billet à ce sujet sur Mediapart: https://blogs.mediapart.fr/sergeescale/blog/041017/toujours-lhypocrisie-autour-de-la-consommation-de-cannabis

    • Le but de mon blog est de contribuer à la connaissance et donc de faire réagir. Je suis médecin depuis le début des années 1970. Vingt ans plus tard, dans le débat qui agitait le milieu médico-sportif sur : le cannabis est-il un produit dopant ? j’avais expliqué que lorsqu’une substance – le THC en l’occurrence – agit sur le système nerveux central, elle est ipso facto un produit dopant, que ce produit soit déshinbibant, stimulant, euphorisant… Cet effet de facilitation de la performance est connu depuis le début des années 1960. A cette date, dans la presse, la marijuana est déjà associée au mot doping. Dans mon Dico sur le dopage (Masson, 2004), il y a tout un chapitre avec témoignages à la clé sur cette thématique.
      Ceci étant dit, je pratique le cyclisme à haute dose et ce n’est pas la chute qui m’inquiète mais de me faire percuter par un C…d qui a fumé de l’herbe ou qui est imbibé d’alcool. Cette situation est insupportable, être en permanence sur le qui vive à cause de tous les tarés de la route qui se prennent pour des As du volant, sentiment forcément amplifié par la prise de dopants tels que cannabis et bien sûr alcool. Je ne peux être que partisan d’une réglementation efficace.
      Merci de votre intérêt pour mon blog et des commentaires toujours très appréciés.

Répondre à Serge Escalé Annuler la réponse.