Cyclisme – Championnats du monde sur route : y-a-t-il une explication à la défaite des Belges ?

Par défaut

et notamment à celle de Wout Van Aert, leur leader, grandissime favori des experts et de ses pairs ?

L’Homme-phare de la saison a manqué de jambes le jour où il ne fallait pas !

Depuis le début de la saison, souvent premier et régulièrement sur les podiums (13 victoires en 2021 et sur tous les terrains), encore récemment au Tour de Grande-Bretagne début septembre (05-12.09), où il a remporté quatre étapes sur huit, plus le général. Course à laquelle participait Julian Alaphilippe, bon troisième mais battu régulièrement par le Belge. Or, dimanche 26 septembre à Louvain, chez lui, pendant les 60 derniers kilomètres, Wout Van Aert a subi sans vraiment réagir les attaques des Français et surtout les cinq coups de boutoir de Juju. Visiblement, il n’en avait pas assez dans les jambes pour rivaliser avec le n° 1 des Français.

2 réflexions au sujet de « Cyclisme – Championnats du monde sur route : y-a-t-il une explication à la défaite des Belges ? »

  1. MAUREL

    Julian Alaphilippe a déclenché plusieurs attaques tranchantes après les 200 premiers kilomètres:n’est-ce pas
    un peu étonnant?
    D’autre part, les championnats du monde du contre la montre, me semble-t-il, ont souvent été courus le mer-
    credi précédant les épreuves finales. Par conséquent, les coureurs qui ont doublé en Belgique avaient un peu
    plus de temps de récupération.

Répondre à MAUREL Annuler la réponse.