Tour de France ton histoire – Performances des cyclistes : les jeunes brûlent les étapes

Par défaut

Depuis trois ans et l’avènement de Tadej Pogacar, Remco Evenepoel, Marc Hirschi et aujourd’hui Jonas Vingegaard qui est le plus âgé avec ses 25 ans 7 mois au moment de sa victoire le 24 juillet 2022 sur les Champs-Elysées, le milieu de la petite reine s’interroge sur cette poussée de jeunisme.

Une réflexion au sujet de « Tour de France ton histoire – Performances des cyclistes : les jeunes brûlent les étapes »

  1. Excellent article, qui vient à point nommé après la victoire spectaculaire de Remco Evenepoel dans la Clasica San Sebastian, comparable à celle dans Liège Bastogne Liège, au terme d’une grande performance athlétique. J’observe toutefois que Marc Hirschi, après des débuts fracassants, a marqué sérieusement le pas cette saison, peut-être en liaison avec une troublante affaire liée au dopage. Par ailleurs, la question qui se pose est la longévité de ces coureurs arrivés très tôt à maturité. Greg LeMond et Bernard Hinault, très jeunes parvenus au sommet, n’ont pas accompli une longue carrière. L’usure mentale du haut niveau doit aussi être prise en compte, même s’il y aura toujours des exceptions (Zoetemelk, Valverde entre autres). Reste l’éternelle question de l’apport pharmaceutique, lui aussi en progrès…

Répondre à Hervé Mathurin Annuler la réponse.