Olympisme – L’éthique sportive bafouée par le CIO lui-même ou la promotion du mépris du corps

Par défaut

Publicités

Une réflexion sur “Olympisme – L’éthique sportive bafouée par le CIO lui-même ou la promotion du mépris du corps

  1. Alain

    Tout le paradoxe entre vouloir glorifier le sport et éthique sportive; où se trouve la limite de l’éthique sportive? Chacun avec sa sensibilité, ses connaissances scientifiques ou autres, a la sienne. Visiblement, le médecin plus ou moins indépendant n’a pas la même que les dirigeants d’instances sportives.
    Mais si on pousse la réflexion, le sort de haut niveau est-il éthiquement concevable? Au niveau santé, je ne suis pas sur que le sport de haut niveau soit très profitable…
    D’autre part, avec ma sensibilité, j’ai toujours trouvé malsain de voir des gens encouragés des cyclistes qui sont à l’agonie… et pourtant mon fils se dirige vers le cyclisme de haut niveau, et je pratique également… les paradoxes ne manquent pas!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s