Dopage ton histoire – A quoi carburaient les géants de la route au cours de la décennie 1950-1960, l’une des plus riches en champions d’exception ?

Par défaut

Nous présenterons essentiellement les témoignages de deux d’entre eux, Roger Walkowiak et Roger Hassenforder, rarement entendus sur les soins spéciaux.

Tour de France ton histoire – Saga des 64 lauréats depuis 1903 (suite)

Par défaut

Pour les fans de la Grande Boucle, nous offrons un document unique sur Hugo Koblet, le Pédaleur de Charme. La fiche complète sur sa carrière.

Blog Dr JPDM – Autre liens sur

  • Hugo Koblet

Tour de France ton histoire – Hugo Koblet, un géant de la route par les exploits mais aussi par la taille !

Il est le plus grand des lauréats de la Grande Boucle de 1903 à 1951 et le 4e de 1952 à 2020

Pourquoi cette enquête ? Il peut paraître curieux, voire superflu, d’essayer de connaître de façon précise les données morphologiques des champions cyclistes et, particulièrement, des vainqueurs du Tour de France – publié le 20 janvier 2021

Tour de France ton histoire – Hugo Koblet, un géant de la route par les exploits mais aussi … par la taille ! – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

Autres liens sur : d’autres cyclistes numéros UNS avant Hugo Koblet, ont vu leur parcours cyclistes passés au peigne fin dans le Blog JPDM :

  • 24e lauréat Gino Bartali (Ita), 1er en 1938 et 1948 – publié le 29 mai 2018

Cyclisme – Giro : hommage à la carrière exceptionnelle de Gino Bartali, le Juste parmi les Nations – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

  • 30e lauréat Roger Walkowiak (Fra), 1er en 1956 – publié le 11 février 2017

La Tour de France – Roger Walkowiak, 30e lauréat de la Grande Boucle, a tiré sa révérence à près de 90 ans pour rejoindre au paradis de la petite reine 35 autres vainqueurs de Formidable Randonnée – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

  • 35e lauréat Felice Gimondi (Ita), 1er en 1965 – publié le 18 août 2019

Tour de France ton histoire – Disparition de Felice Gimondi, chronologiquement le 35e lauréat de la Grande Boucle – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

  • 37e lauréat Roger Pingeon (Fra), 1er en 1967 – publié le 21 mars 2017

Tour de France – Roger Pingeon, 37e lauréat de la Grande Boucle, s’est éteint le 19 mars 2017. Chiffre surprenant : il est aussi le 37e vainqueur du Tour à rejoindre les sommets éternels – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

Dictionnaire du dopage du Dr JPDM – Fiche inédite sur la mestérolone, une substance prohibée par le Code mondial antidopage.

Par défaut

Lire, notamment, la partie « Principales affaires » consacrée aux cas positifs

Dans le but de compléter le Dictionnaire du dopage paru aux éditions Masson en 2004, et compte tenu qu’il n’est pas prévu de publier une nouvelle édition dans l’immédiat, nous proposons la fiche inédite sur la mestérolone.

Dr Jean-Pierre de Mondenard – Dictionnaire du Dopage, éd. Masson, 2004

C’est le cas positif de la joueuse de tennis ukrainienne Dayana Yastremska qui m’a incité à rédiger les caractéristiques de ce stéroïde anabolisant androgène (SAA).

Dopage – Une joueuse de tennis prise dans les mailles du filet avec de la mestérolone, un stéroïde anabolisant androgène

Par défaut

Un médicament utilisé en médecine exclusivement chez l’homme afin de combattre les troubles provoqués par une carence d’hormones testiculaires

Contre-enquête – Equipe Sky (Wiggins, Froome) versus équipe US Postal (Lance Armstrong) : bonnet blanc et blanc bonnet

Par défaut

Le 2 mars 2021, normalement, on va enfin savoir si la Sky-Ineos doit rendre ses maillots jaunes acquis grâce à des gains illicites associant corticostéroïdes (triamcinolone injectable) et testostérone (patchs). Les auditions et plaidoiries se sont éternisées en 2020 pour cause de pandémie à la Covid-19.

Ce couple dopant  »corticos-testo » est connu dans le monde du sport, notamment du cyclisme, comme un must de la performance depuis 1975. A partir de 2016, plusieurs enquêtes au sein de l’équipe Sky (2010-2019) puis Ineos (2019-2020) puis Ineos-Grenadiers (2020) ont démontré que les gains marginaux chers au manageur David Brailsford pouvaient franchir nettement la ligne continue et s’inscrire dans une pratique dopante à  »la Lance Armstrong »