Compétitions sportives – Pourquoi le dopage booste les performances dans tous les sports ?

Par défaut

Plus le corps est fort, plus il obéit; or les substances illicites impactent favorablement le rendement physique

Par ailleurs, des spécialités considérées comme épargnées par la dope telles que Formule 1, golf, tennis, voile peuvent utiliser comme les autres des protocoles invisibles des radars officiels

Dopage ton histoire – Culturisme : on médicalise la performance depuis… 1922

Par défaut

Une image, une info

Dès 1922, la pub booste la médicalisation des « gros bras » : ces deux documents en témoignent

En ce qui concerne les ‘’gros bras’’ présents en 2017 sur la plus haute marche de la boîte, j’ai retrouvé une réclame de 1922 intitulée « La pharmacie des culturistes »  publiée dans l’ouvrage du Dr Marcel Didier « Culture physique et médecine ».

Même si les produits présentés n’ont rien à voir avec les stéroïdes anabolisants, testostérone en tête, l’hormone de croissance ou l’EPO, ils démontrent que la culture de la médicalisation de la performance n’est pas récente.

Dopage : le culturisme sur la plus haute marche du bilan des contrôles de l’AMA

Alors que dans le bilan des contrôles positifs publié par l’AMA le 19 décembre 2019, classant les spécialités sportives où le plus grand nombre de violations des règles antidopage a été constaté sont le bodybuilding suivi de l’athlétisme et du cyclisme, un podium sans surprise.