Dopage – Football – Dirigeants, coachs, médecins : les médocs de la performance ne transforment pas un pied carré en virtuose du dribble ou du tir

Par défaut

Mais alors pourquoi les joueurs se dopent depuis des lustres…

La preuve par les textes illustrés. En particulier l’hebdo Miroir-Sprint paru le 9 mars 1964, pages 28-29

Miroir-Sprint 1964, n° 927, 9 mars, page 28
Miroir-Sprint, 1964, n° 927, page 29

Actuellement, la lutte antidopage internationale (AMA), peut-elle nous expliquer pourquoi les tests positifs sont si peu nombreux dans le foot mais aussi dans tous les autres sports hypermédiatisés tels que le rugby, le tennis, le golf, la F1, la voile… Poser la question laisse entrevoir la réponse.

AMA : Agence mondiale antidopage (fondée en 1999) –  Texte et illustrations Copyright : dopagedemondenard.com

Dopage – Vendée Globe : si les contrôles sont négatifs c’est tout d’abord qu’ils ne sont pas ciblés correctement mais aussi qu’ils ne détectent pas toutes les substances

Par défaut

A la suite de mon article publié le 9 février 2021 sur : Le Vendée Globe et les compétitions de voile ne seraient pratiqués que par des extraterrestres non contaminés par les médocs de la performance. Qui peut croire un tel bobard diffusé par la presse bretonne et l’historique médecin de la course?, certains ont mis en doute mes critiques et conclusions sur le dopage dans la voile et plus particulièrement dans les courses au large. Pour les sceptiques, voici une nouvelle analyse qui démontre sans ambages que le dopage peut être présent dans ce sport comme dans toutes les autres spécialités athlétiques. Assimiler un ou des contrôles négatifs à zéro dopage démontre l’ignorance abyssale de celui qui profère une telle ineptie. Ce n’est pas la voile en elle-même qui génère les éventuels tricheurs mais la COMPETITION. Que les farouches défenseurs de ce sport – athlètes, encadrement, médecins – ne veuillent pas le reconnaître montre l’étendue de… la naïveté ou plutôt de l’hypocrisie régnant dans ce milieu.

Les analyses biologiques effectuées à l’arrivée n’attrapent que les imbéciles, les imprudents ou les mal-conseillés.

En fichier joint : Voile et positive attitude – Auteurs des citations sur les pseudo-arguments tentant de démontrer sans convaincre les spécialistes que voile et dopage sont antinomiques!!!

Dopage ton histoire – Quand deux exploits sportifs hors normes, en très haute altitude et sur les océans, n’interpellent pas vraiment les responsables de la lutte antidopage internationale (AMA)

Par défaut

En fichier PDF : Tableau des 14 sommets de plus de 8 000 m vaincus entre le 03 juin 1950 et le 02 mai 1964. La pharmacie détaillée pour chaque sommet

 

Dopage ton histoire – A quoi carburaient les géants de la route au cours de la décennie 1950-1960, l’une des plus riches en champions d’exception ?

Par défaut

Nous présenterons essentiellement les témoignages de deux d’entre eux, Roger Walkowiak et Roger Hassenforder, rarement entendus sur les soins spéciaux.

Compétitions sportives – Pourquoi le dopage booste les performances dans tous les sports ?

Par défaut

Plus le corps est fort, plus il obéit; or les substances illicites impactent favorablement le rendement physique

Par ailleurs, des spécialités considérées comme épargnées par la dope telles que Formule 1, golf, tennis, voile peuvent utiliser comme les autres des protocoles invisibles des radars officiels

Dopage ton histoire – Culturisme : on médicalise la performance depuis… 1922

Par défaut

Une image, une info

Dès 1922, la pub booste la médicalisation des « gros bras » : ces deux documents en témoignent

En ce qui concerne les ‘’gros bras’’ présents en 2017 sur la plus haute marche de la boîte, j’ai retrouvé une réclame de 1922 intitulée « La pharmacie des culturistes »  publiée dans l’ouvrage du Dr Marcel Didier « Culture physique et médecine ».

Même si les produits présentés n’ont rien à voir avec les stéroïdes anabolisants, testostérone en tête, l’hormone de croissance ou l’EPO, ils démontrent que la culture de la médicalisation de la performance n’est pas récente.

Dopage : le culturisme sur la plus haute marche du bilan des contrôles de l’AMA

Alors que dans le bilan des contrôles positifs publié par l’AMA le 19 décembre 2019, classant les spécialités sportives où le plus grand nombre de violations des règles antidopage a été constaté sont le bodybuilding suivi de l’athlétisme et du cyclisme, un podium sans surprise.