Dopage – Meldonium et trimétazidine, deux molécules prétendument dopantes, exposent pourtant les contrevenants à de très lourdes sanctions.

Par défaut

Ça dope pas mais tu prends quand même un max.

Merci l’AMA !

Alors que depuis le début de l’année 2016, ce produit est interdit par l’Agence mondiale antidopage (AMA) et étant une molécule synthétique (non endogène) – donc parfaitement détectable – on trouve encore des adeptes de ce produit  »miracle » se faire prendre au contrôle.

Dopage – Football – Pour le journal L’Equipe, Helenio Herrera a révolutionné le métier d’entraîneur, transcendé le catenaccio, inventé la mise au vert…

Par défaut

mais l’auteur de l’article zappe totalement qu’il a été aussi un adepte convaincu des pastilles atomiques. Plusieurs affaires en témoignent.

Le journaliste de France Football, Roberto Notarianni, dans L’Equipe du 09 novembre dernier, pond deux pages sur le parcours emblématique d’Helenio Herrera, un entraîneur qui a raflé de nombreux titres, notamment avec l’Inter Milan (Coupe d’Europe des clubs champions en 1964 et 1965).

Cyclisme – Tramadol – Le Tribunal arbitral du sport ne croit pas à la défense de Nairo Quintana et maintient sa disqualification du dernier Tour de France

Par défaut

Comme la quasi-totalité des épinglés par la patrouille antidopage, Quintana affirme qu’il n’a jamais absorbé cette substance, le tramadol. Problème : ce n’est pas par une hyperventilation, même dans un col, que ce médicament antalgique pénètre dans le sang.

Dopage – Football : la FIFA fait semblant de lutter… et ce n’est pas nouveau !

Par défaut

Dernier exemple en date, le cas de Manuel Neuer, portier emblématique du Bayern Munich, hors des clous si le Code mondial antidopage était réellement appliqué.

Tennis -Dopage – L’ex-numéro un mondiale, Simona Halep, testée positive à un stimulant artificiel d’EPO endogène

Par défaut

Alors que ce produit, pris par voie orale à l’inverse des EPO traditionnelles, est facilement détectable depuis son interdiction en janvier 2015, on a du mal à comprendre comment une sportive aussi expérimentée que la Roumaine se fasse épingler avec un tel produit par la patrouille antidopage de l’US Open, un tournoi du Grand chelem sous contrôle.

Dopage – Marathon – Pour les Africains de l’Est, les Hauts Plateaux ne suffisent plus !

Par défaut

Depuis des décennies, les experts en physiologie nous expliquent que les Kényans dominent – du 3 000 m steeple au marathon – grâce à leur entraînement en altitude (2 000 à 3 000 m) sur les Hauts Plateaux de l’Afrique de l’Est.

Dopage – Une coureuse de fond épinglée au létrozole, un booster de testostérone impactant le rendement musculaire

Par défaut

L’athlète est sanctionnée de 10 mois de suspension alors que le tarif prévu impose deux ans. L’Unité d’intégrité d’athlétisme (UIA), qui a géré le dossier, n’a pas révélé les raisons de cette mansuétude.

Tennis actualité – Richard Gasquet publie ses mémoires

Par défaut

Son long et édifiant combat contre une contamination passive de cocaïne, à son insu – explication admise par le Tribunal arbitral du sport – doit être lu par tous les sportifs de compétition.

Tennis US Open – Richard Gasquet, un adepte de la piquouze, a rendez-vous pour le 3e tour avec Rafael Nadal, le superman des injections

Par défaut

A Roland-Garros, en mai dernier, il a été beaucoup question des injections d’anesthésiques dans le pied gauche du Majorquin alors que cette méthode de soins n’a qu’un but : permettre au sportif d’aller sur le court et que cette thérapeutique ne soigne en rien le problème médical. Et cette pratique de Nadal qui s’apparente au minimum à une conduite dopante, perdure depuis 2005, soit dix-huit ans !