Tennis – Médicalisation de la performance

Par défaut

Les cas récents de Rafael Nadal et Gilles Simon démontrent que les chevaux de compétitions hippiques sont mieux surveillés au plan des soins que les sportifs humains de haut niveau !

Tennis – Rafael Nadal ignore-t-il la réglementation distinguant les soins des méthodes boostant la performance ?

Par défaut

Subir une infiltration juste avant de pénétrer sur le court n’est-ce pas synonyme de dopage ?

Depuis 2011, les injections en compétition sont prohibées par certaines fédérations : UCI, FIS… mais pas par la Fédération internationale de tennis (FIT) ! Rafa ignore que jouer un match sous infiltration c’est pour le moins une conduite contraire à l’éthique thérapeutique régit par le serment d’Hippocrate. Ajoutons que depuis le 1er janvier 2022, cette pratique d’injection d’un glucocorticoïde juste avant une partie est totalement prohibée par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

Cyclisme – La pratique du vélo de haut niveau des années 1920 allongeait considérablement la durée de vie

Par défaut

Malgré les médocs de la performance de l’époque

Science et Vie révèle qu’en 1955, seulement 16,2% de la population française dépassait l’âge de 60 ans !

Dopage – Tennis : les infiltrations pour jouer un match c’est autorisé; en revanche pour pédaler en compétition, c’est interdit !

Par défaut

Face à la compétition, l’éthique thérapeutique est souvent bafouée par les médecins eux-mêmes

Cyclisme – 86e édition de la Flèche Wallonne. Julian Alaphilippe, un ton en dessous, prend néanmoins une belle 4e place au sommet du Mur de Huy

Par défaut

Le Belge Dylan Teuns, déjà 3e en 2017, fait un beau vainqueur. Il était le plus fort ! Cependant, l’exploit est réalisé par l’Espagnol Alejandro Valverde qui, à cinq jours de son 42e anniversaire, termine 2e et grimpe sur son 9e podium dont 5 sur la plus haute marche depuis sa première levée en 2006.