Rugby nostalgie – Avant, le rugby était un jeu dans lequel le physique avait un faible impact sur la fréquence des commotions cérébrales

Par défaut

Les accidents parfois dramatiques étaient dus le plus souvent à des faits de jeu : plaquages  »cathédrale » ou à l’horizontale, tête en avant mais aussi mêlées

France-Ecosse, le 3e match du Tournoi des Six Nations, qui devait avoir lieu le dimanche 28 février à Paris – reporté pour cause de Covid-19 – aurait pu nous permettre de vérifier si cette tendance des « courts-circuits cérébraux » se maintenait. Ce n’est que partie remise puisque les matches vont continuer à s’enchaîner avec des joueurs de plus en plus athlétiques, massifs et rapides

BLOG JPDM – Autres liens à consulter sur l’hyperdensité musculaire des rugbymen versus commotions cérébrales
  • Rugby – Dopage : la suspicion légitime colle parfaitement aux gabarits des Springboks – publié le 9 septembre 2019
Rugby – Dopage : la suspicion légitime colle parfaitement aux gabarits des Springboks – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
  • Rugby – Coupe du monde : les bulldozers sud-africains ont écrasé les tanks anglais – publié le 5 novembre 2019
Rugby – Coupe du monde : les bulldozers sud-africains ont écrasé les tanks anglais – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
  • Rugby – L’impact du physique a boosté la fréquence des commotions cérébrales…Le Tournoi des 6 Nations qui débute demain avec Italie-France à Rome – une confrontation grandeur nature – va nous permettre de vérifier si cette tendance se maintient. – publié le 05 février 2021
Rugby – L’impact du physique a boosté la fréquence des commotions cérébrales… – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

Dopage – Vendée Globe : si les contrôles sont négatifs c’est tout d’abord qu’ils ne sont pas ciblés correctement mais aussi qu’ils ne détectent pas toutes les substances

Par défaut

A la suite de mon article publié le 9 février 2021 sur : Le Vendée Globe et les compétitions de voile ne seraient pratiqués que par des extraterrestres non contaminés par les médocs de la performance. Qui peut croire un tel bobard diffusé par la presse bretonne et l’historique médecin de la course?, certains ont mis en doute mes critiques et conclusions sur le dopage dans la voile et plus particulièrement dans les courses au large. Pour les sceptiques, voici une nouvelle analyse qui démontre sans ambages que le dopage peut être présent dans ce sport comme dans toutes les autres spécialités athlétiques. Assimiler un ou des contrôles négatifs à zéro dopage démontre l’ignorance abyssale de celui qui profère une telle ineptie. Ce n’est pas la voile en elle-même qui génère les éventuels tricheurs mais la COMPETITION. Que les farouches défenseurs de ce sport – athlètes, encadrement, médecins – ne veuillent pas le reconnaître montre l’étendue de… la naïveté ou plutôt de l’hypocrisie régnant dans ce milieu.

Les analyses biologiques effectuées à l’arrivée n’attrapent que les imbéciles, les imprudents ou les mal-conseillés.

En fichier joint : Voile et positive attitude – Auteurs des citations sur les pseudo-arguments tentant de démontrer sans convaincre les spécialistes que voile et dopage sont antinomiques!!!

Dopage – Le Vendée Globe et les compétitions de voile ne seraient pratiqués que par des extraterrestres non contaminés par les médocs de la performance

Par défaut

Qui peut croire un tel bobard diffusé par la presse bretonne et l’historique médecin de la course ?

Dopage ton histoire – Quand deux exploits sportifs hors normes, en très haute altitude et sur les océans, n’interpellent pas vraiment les responsables de la lutte antidopage internationale (AMA)

Par défaut

En fichier PDF : Tableau des 14 sommets de plus de 8 000 m vaincus entre le 03 juin 1950 et le 02 mai 1964. La pharmacie détaillée pour chaque sommet