2 réflexions sur “Rugby – Dopage : la suspicion légitime colle parfaitement aux gabarits des Springboks

  1. trailer65200

    BjrQui reste-t-il encore vivants comme  rugbyman de l equipe sud africaine champions du monde contre les blacks ? Quelle etait la potion magique a l epoque mais pour ceux qui sont  sur ce cliché, qui est le nouveau Panoramix ?A méditer et j ai rien dit.JéjéEnvoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

    J'aime

  2. papycouca31

    BJR. Il y a une vingtaine d’années déjà, je pratiquais le rugby en fédéral et le dopage y était monnaie courante surtout en fédéral 1. J’avais été recruté par un club de fédéral 1 alors que je jouais en fédéral 3. Lors de mes premiers mois, naïf et peu informé je pensais vraiment qu’il était possible d’avoir un tel physique tout en jouant au rugby comme de nombreux joueurs arrivant à l’époque de Pro D2 et Top 16 [NDLA : en 2004]. Je me suis battu pour atteindre cet objectif naturellement bien sur malgré les moqueries de ces joueurs à mon égard. Ils me conseillaient d’arrêter de m’acharner à la salle naturellement, mais de m’aider en prenant des produits dopants en parallèle. Malheureusement , l’avenir leur donnera raison. J’ai terminé avec une fracture de fatigue et je n’ai jamais perdu mes amas graisseux localisés. Bien évidemment, la grande famille du rugby ne c’est guère souciée de moi après cette grave blessure. Finalement, déçu et dégouté j’ai arrêté le rugby.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s