Dopage’Actu – Trois sports en première ligne : athlé (Kenya), rugby (Douglas Steele), tennis (Fernando Verdasco)

Par défaut

Après l’affaire Festina  de 1989 et la sortie en bloc du Tour de France de Richard Virenque et ses équipiers, l’instance UCI et l’organisateur ASO nous ont  »gonflé le mou » en nous annonçant régulièrement pendant des années, au moment des voeux, que le Tour du Renouveau était arrivé. Sauf  que plus de vingt après, on est sûr de rien !

Tennis -Dopage – L’ex-numéro un mondiale, Simona Halep, testée positive à un stimulant artificiel d’EPO endogène

Par défaut

Alors que ce produit, pris par voie orale à l’inverse des EPO traditionnelles, est facilement détectable depuis son interdiction en janvier 2015, on a du mal à comprendre comment une sportive aussi expérimentée que la Roumaine se fasse épingler avec un tel produit par la patrouille antidopage de l’US Open, un tournoi du Grand chelem sous contrôle.

Livre – Retour sur la biographie de Richard Gasquet, riche en controverses

Par défaut

Dans ce blog, après avoir commenté la dérive des infiltrations pratiquées dans le tennis de haut niveau – autorisées sur les courts mais prohibées chez les cyclistes en phase de compétition – ainsi que le contrôle positif à la cocaïne du Biterrois, dû probablement à une contamination passive à son insu (il a été innocenté par le TAS), aujourd’hui nous abordons le physique des tennismen en constante évolution morphologique. De  »X », ils sont passés à  »XXL » ! Compte tenu du parcours de Richard Gasquet, ayant débuté sa carrière professionnelle en 2002, depuis vingt ans il a vécu l’évolution de l’environnement, du jeu lui-même et de la taille des joueurs.

Tennis actualité – Richard Gasquet publie ses mémoires

Par défaut

Son long et édifiant combat contre une contamination passive de cocaïne, à son insu – explication admise par le Tribunal arbitral du sport – doit être lu par tous les sportifs de compétition.

Tennis US Open – Richard Gasquet, un adepte de la piquouze, a rendez-vous pour le 3e tour avec Rafael Nadal, le superman des injections

Par défaut

A Roland-Garros, en mai dernier, il a été beaucoup question des injections d’anesthésiques dans le pied gauche du Majorquin alors que cette méthode de soins n’a qu’un but : permettre au sportif d’aller sur le court et que cette thérapeutique ne soigne en rien le problème médical. Et cette pratique de Nadal qui s’apparente au minimum à une conduite dopante, perdure depuis 2005, soit dix-huit ans !

 

Tennis – Nadal : de Charybde en Scylla ou comment une blessure bâclée dès l’adolescence aboutit à un enchaînement de faux-pas où le corps impose sa loi en disant stop !

Par défaut

Jouer à haute intensité avec une blessure expose le reste de l’appareil locomoteur à d’autres pépins de courts tels qu’une déchirure musculaire abdominale. Le Toro de Manacor, un cas exemplaire, démontrant que le corps est un partenaire exclusif avec lequel il faut savoir négocier.

Tennis – Quelle est cette pathologie du pied qui a imposé à Nadal de se faire piqouzer à répétition le scaphoïde tarsien depuis… 2004 alors qu’il n’avait que 17 ans ?

Par défaut

Syndrome de Müller-Weiss de l’adulte ou plus probablement de Köhler-Mouchet de l’adolescent qui perdure après la fin de la croissance.