Voile (suite) – Les instances dirigeantes internationales et nationales n’ont jamais figuré dans le peloton de tête des structures fédérales s’intéressant aux aides ergogéniques susceptibles d’être consommées par les régatiers des plans d’eau et des courses au large

Par défaut

ff-voile

Or, dans le cas des courses au large, afin d’éviter les coups de barre, la tentation de prendre la potion magique n’est pas anecdotique.  Par comparaison, rappelons que le milieu hippique en France a débuté une réglementation antidopage au début du XXe siècle et que le premier cas positif date de 1912 !

En cyclisme, dès 1955, les Championnats de France amateurs (circuit de Montlhéry le 7 août) débutent la longue histoire du couple vélo-antidopage. Il faudra attendre 1978, soit 23 ans, pour enregistrer le premier contrôle antidopage du football hexagonal à l’occasion du 32e de finale de la Coupe de France RC Strasbourg (D1)- Paris FC (D2) le 28 janvier alors que le contrôle a été annoncé à l’avance. Merci la FFF (Fédération française de football).

Et pour la voile, on patientera encore…. onze ans !

En quelques dates, nous vous proposons les étapes des tests antidopage effectués sur les navigateurs.

 Voile et dopage – Historique des contrôles

1982 – ROUTE DU RHUM – Opposition des participants : il faut choisir la course ou la vie…

C’est Germain Simon, le président de la Fédération française de cyclisme de 1979 à 1989 qui rapporte le témoignage de Catherine Defoligny, médecin-chef du ministère des Sports, révélant qu’il y a une limite aux contrôles : « Avant le départ de la Route du Rhum, la Fédération internationale de voile (FIV) avait décidé de procéder à des contrôles. Il est évident que les participants s’y sont opposés en faisant valoir que, de deux choses l’une, ou on leur demandait de disputer une course en solitaire, auquel cas ils se devaient de rester éveillés s’ils étaient pris dans une tempête et que si la tempête durait plusieurs jours, tous seraient positifs à l’arrivée, c’était tout simplement une question de vie ou de mort… ils avaient à choisir ! » [Sprint International, 1982, n° 21, p 8]

1989 – SOLITAIRE DU FIGARO – Alain Gauthier le lauréat passe au contrôle. C’est une première

« Les contrôles effectués le 15 août dernier sur cinq participants de la course du Figaro (tous négatifs) n’ont fait qu’ajouter au malaise ambiant. Conformément aux dispositions législatives prises par Roger Bambuck il y a six mois, le ministère de la Jeunesse et des Sports n’avait, en l’occurrence, d’autres préoccupations que d’étendre à un sport supplémentaire la série d’opérations ‘’coup de poing’’ menées par ailleurs sur d’autres fronts. Plus visée que toutes les autres – parce qu’elle oblige ses participants à limiter au maximum leur temps de repos durant trois semaines – la Course du Figaro est la première compétition de voile à faire les frais de cette nouvelle politique. Même accréditée par le ministère, le docteur Joseph Tacher n’a suscité aucun enthousiasme sur le ponton de La Trinité. Au contraire. Non prévenus (c’est la loi du genre et l’intérêt d’une telle opération), les marins ont pour la plupart désapprouvé cette initiative. [Au large, 15.09.1989]

 

gauthier

Alain Gauthier

 

1994 – ROUTE DU RHUM – Laurent Bourgnon le lauréat passe au contrôle. C’est une  Première

« Pointe-À-Pitre – Pour la première fois dans l’histoire de la Route du Rhum, un contrôle antidopage a été effectué à l’arrivée sur Laurent Bourgnon et sur Paul Vatine et le sera sur le skipper qui finira en troisième position. C’est à la demande de la Fédération française de voile (FFV) que le ministère de la Jeunesse et des Sports a délégué un médecin pour procéder à ce contrôle. » [L’Equipe, 22.11.1994]

 

bourgnon

Laurent Bourgnon (1966-2015)

vatine

Paul Vatine (1957-1999)

 

2007 – VALENCE (ESP) – COUPE DE L’AMERICA – Simon Daubney (NZL), le premier contrôlé positif de cette régate plus que centenaire

« Le Néo-Zélandais Simon Daubney, régleur de voile d’avant du défi suisse Alinghi, vainqueur de la 32e Coupe de l’America début juillet, a fait l’objet d’un contrôle positif à la cocaïne, le 23 juin, jour de la première régate du match – remporté par Alinghi (5-2) – les opposants au défi néo-zélandais Team New Zealand. Le cas de Simon Daubney, par quatre fois vainqueur de l’épreuve – avec  Team New Zealand en 1995 et 2000 puis avec Alinghi en 2003 et 2007 – restera dans les annales comme le premier contrôle déclaré positif de l’épreuve créée en 1851. » [Le Monde, 04.10.2007]

 

daubney

Simon Daubney

 

2016 – BILAN DES CONTRÔLES POSITIFS – La voile en 8e position sur 25 fédérations  épinglées

Nous l’avons écrit des dizaines de fois : « Un contrôle négatif est la preuve de rien du tout et ce n’est surtout pas la preuve que le testé ne se dope pas. » De même, un contrôle positif n’affirme pas que le sportif concerné est obligatoirement dopé. Alors que faire des chiffres publiés par les instances ou un organisme tel que le Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC) ? Pas grand-chose !

Le MPCC passe son temps à colliger les cas positifs de tous les sports pour démontrer au monde entier que les cyclistes ne sont pas les plus tricheurs. Compte tenu de ce que nous avons publié à différentes reprises sur le manque de fiabilité des contrôles et les multiples possibilités de les déjouer, ajoutons – pour vous aider à aiguiser votre esprit critique – la célèbre punchline de l’écrivain et historien français Edmond de Goncourt : « La statistique est la première des sciences inexactes ».

De même, on ne peut ignorer celle de l’homme politique et écrivain britannique Benjamin Disraeli : « Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques ».

Pour terminer par une pointe d’humour sur la pertinence des chiffres érigés en preuve : « Les statistiques, c’est comme me bikini, ça donne des idées mais ça cache l’essentiel. » Coluche

 mpcc

 Depuis 2014, le MPCC publie annuellement les résultats des tests positifs au plan mondial dans le seul but de démontrer que ce ne sont pas les cyclistes les plus fraudeurs.

Compte tenu de la non fiabilité des tests, la démonstration n’est pas vraiment percutante. Ni dans le sens du plus ou du moins tricheur.

Pour le chiffre de la voile, c’est pareil !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s