Une réflexion au sujet de « Tour de France 2020 – Rétropédalage sur les rendez-vous manqués de Thibaut Pinot »

  1. Alain Ganne

    Le placement de Pinot et des Groupama FDJ est problématique. Que faisaient-ils en coeur du peloton à Nice où le ralentissement était prévisible aux 3 kms, cette position augmentant le risque de chutes. Ou ils devaient être devant ou derrière en attendant que la ligne de neutralisation des 3 kms soit franchie. j’ai un doute sur la stratégie suivie en course. La chute a des conséquences physiques mais à mon sens c’est le mental qui est trop friable chez Thibaut Pinot…cela se soigne. D’autres ont eu mal sur le vélo mais ils avaient une attitude différente…au lieu de gamberger, ils positivaient pour avancer. Plus vous gamberger, plus vous vous sentez mal et cultivez la défaillance. Déjà, il n’a pas abandonné. Maintenant il faut qu’il se ressaisisse au lieu de se lamenter. Dans ce tour, marqué du signe du covid, tout est encore possible malgré ce qui semble être la domination des slovènes. à Madiot de trouver les mots pour le remettre en selle, s’il a besoin d’un conseil, qu’il téléphone au « grand fusil » Raphael Géminiani qui n’a jamais eu son pareil pour relancer ses poulains qui avaient un coup de moins bien.
    Alain GANNE – journaliste de sport pour l’ORTF et France Inter – Treize Tours de France au compteur de 1972 à 1984

Laisser un commentaire