Le chiffre : 43

Par défaut

En trois ans (2013-2015), quarante-trois athlètes kenyans ont été suspendus pour dopage. [L’Equipe, 29.11.2015]

Comme quoi, l’hypoxie des hauts plateaux n’est pas suffisante pour dominer le reste du monde dans les courses de fond ! [Dr JPDM]

Publicités

2 réflexions sur “Le chiffre : 43

  1. Guillaume

    Et pourtant,dans les courses de fond,les kényans sont moins présents ces dernières années dans les grands rendez-vous.

    Chez les hommes:

    -JO 2012 marathon :Stephen Kiprotich (Ouganda) vainqueur.
    -Marathon des championnats du monde 2013: aucun kényan sur le podium (1 ougandais + 2 éthiopiens)
    -Marathon des championnats du monde 2015 : aucun kényan sur le podium (1 érythréen + 1 éthiopien + 1 ougandais)
    -Sur piste 5000/10000: ils se font ridiculiser par Mo Farah depuis 2012.

    Je reconnais néanmoins qu’en 4 ans ils ont battu 3 fois le record du monde du marathon avec trois athlètes différents(Makau,Kipsang,Kimetto): performance époustouflante !

    J'aime

    • Commentaire JPDM – Ça ne me surprend pas que de nombreux contrôles épinglent des professionnels avec de substances ‘’anecdotiques’’ parce qu’ils n’ont pas été assez vigilants sur la composition des médicaments de consommation courante. Mais les spécialistes de la dope savent parfaitement quoi prendre pour ne pas se faire « choper par la patrouille » !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s