Dopage – Froome : on sait depuis le début des années 2000 (17 ans !) qu’il y a plus d’asthmatiques chez les sportifs d’endurance que dans la population générale

Par défaut

EXLICATIONS –

Sur la base de plusieurs travaux scientifiques, j’avais écrit dans le bimestriel Sport et Vie (n° 64, janvier-février 2001) que le sport de haut niveau n’était pas forcément bon pour la santé des voies respiratoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s