2 réflexions au sujet de « Dopage – Cyclisme – Denise Betsema n'est privée de compétition que pendant six mois »

  1. « Selon Douwe de Boer, un expert en dopage à l’Université de Maastricht, qui à la demande de Denise Betsema a analysé les différents compléments alimentaires qu’elle consomme, a confirmé que l’un d’eux était contaminé par un stéroïde androgène. Pour l’expert, ce n’est pas une preuve qu’elle soit innocente car l’introduction du dopant a pu être effectuée par eux-mêmes ou par Betsema. C’est pour vérification que le complément alimentaire ‘’suspect’’ a été envoyé à l’UCI sous son emballage d’origine non ouvert à des fins d’analyses indépendantes.
    C’est une traduction d’un article publié sur le site néerlandais du NOS (télévision néerlandaise). »
    Un lecteur du blog

    • Dr JPDM – La défense du complément alimentaire contaminé ‘’à son insu’’ (aucune mention en toutes lettres du dopant incriminé dans la composition figurant sur l’emballage) n’est plus recevable depuis longtemps puisque dans le Code mondial antidopage, le sportif est responsable de tout ce qu’il introduit dans son corps, notamment les compléments alimentaires.
      Afin d’éviter une contamination à son insu, il est vivement conseillé de choisir des produits porteur d’une référence labellisée par un organisme indépendant certifié comme par exemple Sport Protect, garantissant une protection vis-à-vis du consommateur.

Laisser un commentaire