Cyclisme – Remco Evenepoel s’insurge contre les gravelles errantes désignant une portion de chaussée non goudronnée, recouverte de petits cailloux

Par défaut

En raison d’une panne de jambes, Remco perd pied dans les gravelles (*)

Des photos témoignent que la présence de gravelles sur les grandes compétitions, ce n’est pas nouveau.

 

Une réflexion au sujet de « Cyclisme – Remco Evenepoel s’insurge contre les gravelles errantes désignant une portion de chaussée non goudronnée, recouverte de petits cailloux »

  1. Effectivement, on pense aux Strade Bianche , au final de Paris-Tours et à quelques arrivées de cols récents dans le Tour, tout ça pour ajouter au spectacle, sans oublier les pavés du Nord. Mais on voit aussi des collectivités locales refaire complètement les routes quand elles savent que le Tour va passer chez elles… en particulier en montagne.

    Dr JPDM – Hervé Mathurin est un ancien journaliste de Sud-Ouest. Il a suivi 25 Tours de France de 1980 à 2004.

Laisser un commentaire