Idée reçue : le dopage est inefficace… (2e partie)

Par défaut

Dans le premier texte sur ce thème, nous avions présenté les tenants du dopage ne modifiant pas la hiérarchie sportive, ou très peu.

Dès 2000, dans un ouvrage de référence « Dopage, l’imposture des performances », j’avais dénoncé l’idée reçue consistant à croire sans nuance à la nullité des pilules d’énergie. Les lignes suivantes qui sont extraites de ce livre démontrent que le dopage influence positivement le résultat des compétitions.

L'IMPOSTURE DES PERFORMANCESIDEE RECUE – le dopage est inefficace (2e partie)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s