Cyclisme – Entraînement spécifique : le vélo à assistance électrique (VAE) remplace la moto

Par défaut

Le Mythe – alias le pygmalion de Lance Armstrong, à l’état civil Michele Ferrari – s’est invité dans les commentaires sur la réalité de la présence des vélos avec assistance électrique (VAE) dans le peloton professionnel en activité. Il témoigne qu’ils ont été utilisés en course depuis 2005 mais il ajoute une précision intéressante : « Certains professionnels en ont chez eux pour remplacer l’entraînement derrière véhicule motorisé (moto, vespa, mobylette, quad, auto…) » Ce type de préparation derrière engin motorisé est connu depuis les années Coppi (un cador italien des années 1950 ayant révolutionné l’entraînement), il a pour objectif de rouler à des allures voisines voire plus rapides que celles de la compétition tout en ayant un rythme de pédalage élevé alors que seul dans le vent ou même en groupe cet exercice d’intensité est forcément limité dans le temps.

FERRARI

                                                 Dr Michele Ferrari

Au final, cette révélation du Dottore tend à confirmer que les VAE sont beaucoup plus nombreux que la chronique cycliste voudrait nous le faire croire et que cet outil autorisé en dehors des compétitions permet de s’entraîner à des intensités plus élevées qu’en solitaire ou même en équipe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s