Punchline Dr de Mondenard

Par défaut

tramaodol

N° 57

Le tramadol, un antalgique puissant, consommé en fin de course pour – malgré le mal aux jambes – appuyer plus fort sur les pédales, peut provoquer chutes et addictions. Il répond ainsi aux trois critères du dopage :

  • Booste la performance,
  • Présente des risques pour la santé,
  • Bafoue l’éthique sportive.

Et pourtant, alors que deux suffisent pour être prohibé, malgré plusieurs demandes officielles : MPCC, UCI, Sky, le tramadol ne figure toujours pas en liste rouge. Probablement que l’Agence mondiale antidopage (AMA) attend pour l’inscrire dans le Code mondial antidopage une chute mortelle.

topalgic

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s