Dico des idées reçues sur le dopage – Pour un contrôle positif, un résultat signalant « traces » ne signifie pas « petites quantités » mais présence de la substance illicite

Par défaut

Evolution analytique : on est passé de traces qualitatives aux seuils quantitatifs

Pendant vingt ans – du début de la lutte antidopage officielle jusqu’aux Jeux olympiques de 1984 – les procès-verbaux d’analyses délivrés par les laboratoires antidopage ne comportaient jamais la quantité de produit détecté, seul était mentionné le terme traces... de telle substance !