Punchline Dr de Mondenard

Par défaut

50

Une infiltration de glucocorticostéroïdes dans l’environnement immédiat d’une compétition sportive (match de rugby, foot, athlétisme, course cycliste…) sans repos associé n’est pas une thérapeutique mais une médicalisation de la performance. Dans ce cas, les risques sanitaires sont nettement majorés. Depuis 2011, deux fédérations internationales (celles de l’aviron et du cyclisme) privilégient la santé des concurrents en interdisant les injections quelles qu’elles soient  en période de compétition (infiltrations comprises).

 

infiltration

Exit les  »fléchettes » en compétition

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s