Rugby : y-a-t-il une relation entre SLA et dopage ?

Par défaut
[publié le 07 février 2017]

Joost Van der Westhuizen, la star des Springboks, disparaît à 45 ans vaincu par la SLA (sclérose latérale amyotrophique)

Le dopage serait impliqué dans cette mort précoce.

Mais à ce jour, aucun scientifique n’a apporté la moindre preuve qu’il existait une liaison entre drogues de la performance et cette affection incurable. D’autres facteurs sont également suspectés : traumatismes, notamment à la tête, et pesticides-herbicides.

 

joost-1

Joost Van der Westhuizen quelques mois avant son décès

 

 Champion du monde en 1995, il était atteint depuis 2011 d’une affection neurodégénérative incurable : la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot. Des soupçons de dopage sont recensés dans les causes de cette affection plus répandue chez les sportifs que dans le reste de la population.

 

joost-3

Joost Van der Westhuizen en 1995

 

Afin d’enrichir vos connaissances sur la SLA et les interrogations qu’elle entraîne, nous vous proposons trois textes écrits ou initiés par mes soins depuis 2008.

  • Football – Ça dégage dur dans le Calcio (31 octobre 2008)
  • Sur le gazon – Cette obscure maladie qui tue les sportifs (Echo, 19 juin 2014)
  • La malédiction du Calcio : Pourquoi ? (Athena, 2014, n° 302, juin, pp 28-31)

CALCIO SLA.doc

REVUE ECHO.docx

REVUE ATHENA.docx

chiffres-sla

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s