Tour des Flandres – Le morphotype d’un cador du Ronde bascule au décours des années 2000

Par défaut

Auscultation d’une épreuve plus que centenaire ayant vu le jour en 1913

Tous les  »plus » : les lauréats récidivistes, les plus grands, les plus lourds… et le portrait robot du probable lauréat 2021 établi à partir des vainqueurs des 104 éditions, de 1913 à 2020

Copyright : Dr Jean-Pierre de Mondenard

Une réflexion au sujet de « Tour des Flandres – Le morphotype d’un cador du Ronde bascule au décours des années 2000 »

  1. Vincent D.
    J’ai relevé une coquille sur l’âge des vainqueurs du Tour des Flandres (ceux parmi les plus vieux) au sein de l’article sur le morphotype idéal des vainqueurs du Ronde. Walter Godefroot en 1978 : 34 ans 9 mois (au lieu de 24 ans 9 mois). D’autre part, malgré le report de Paris-Roubaix, on peut rapprocher ces informations du bilan staturo-pondéral des vainqueurs de Paris-Roubaix et voir que les profils évoluent dans le même sens.

    Dr JPDM – Merci de votre lecture attentive qui me permet de « faire d’une pierre deux coups ». En effet, la coquille sur l’âge de Walter Godefroot était déjà présente dans l’article du blog sur le Tour des Flandres publié le 30 mars 2018.
    C’est à l’occasion de la présentation de Paris-Roubaix 1981, dans le mensuel le Cycle que j’avais publié une première étude morphologique (staturo-pondéral) titrée « Comment passer les pavés en tête ».
    Depuis l’ouverture du blog en décembre 2015, j’ai écrit plusieurs textes sur l’Enfer du Nord.
    Ci-après.
    1. Paris-Roubaix – Cavendish trop chétif pour le podium… – publié le 8 mais 2016
    Paris-Roubaix – Cavendish trop chétif pour espérer le podium… – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    2. Cyclisme – Paris-Roubaix : comment passer les pavés en tête – publié le 05 avril 2018
    Cyclisme – Paris-Roubaix : comment passer les pavés en tête – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    3. Cyclisme – Paris-Roubaix : le nez dans le guidon à fond les pédales avec, en plus, suivant le temps, poussière ou boue dans les bronches – publié le 06 avril 2018
    Cyclisme – Paris-Roubaix : le nez dans le guidon à fond les pédales avec, en plus suivant le temps, poussière et boue dans les bronches – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    4. Cyclisme – Paris-Roubaix 1949 : Serse Coppi vainqueur grâce à la pression menaçante de son frère Fausto sur les commissaires. De l’utilité d’avoir un très proche parent « campionissimo ». – publié le 07 avril 2018
    Cyclisme – Paris-Roubaix 1949 : Serse Coppi vainqueur grâce à la pression menaçante de son frère Fausto sur les commissaires – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    5. Cyclisme – Qui mérite le plus le surnom de « Monsieur Paris-Roubaix ? ». Le classement, chiffres à l’appui. Roger De Vlaeminck est bien le n° 1 de la classique des classiques – publié le 08 avril 2018
    Cyclisme – Qui mérite le plus le surnom de « Monsieur Paris-Roubaix » ? Le classement, chiffres à l’appui – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    6. Cyclisme Paris-Roubaix 2018 : bilan staturo-pondéral des 116 éditions. De 2001 à 2018, les chiffres de la taille, du poids et de l’âge des lauréats donnent un profil staturo-pondéral nettement différent des vainqueurs s’étant succédé de 1896 à 2000 avec une augmentation régulière de la taille, du poids mais aussi de l’âge – publié le 09 avril 2018
    Cyclisme – Paris-Roubaix 2018 : bilan staturo-pondéral des 116 éditions – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)
    7. Cyclisme – Morphotype : quelle est la taille réelle de Terpstra ? Dans L’Equipe, le Néerlandais prend 4 cm en plus alors qu’il a dépassé la trentaine ! Niki Terpstra : sa taille et son poids fluctuent au fil des ans – publié le 08 avril 2018
    8. Cyclisme – Paris-Roubaix : des images de quelques géants du passé. Eux aussi, comme Peter Sagan, ont dominé l’Enfer du Nord – publié le 11 avril 2018
    9. Cyclisme – Paris-Roubaix, la classique des pavés ou l’innovation permanente pour tenter d’adoucir les trépidations… – publié le 13 avril 2019
    Cyclisme – Paris-Roubaix, la classique des pavés ou l’innovation permanente pour tenter d’adoucir les trépidations… – Docteur Jean-Pierre de Mondenard (dopagedemondenard.com)

Laisser un commentaire