Marathon de Paris – Les mots pour le dire ou le champ lexical de la course de fond

Par défaut

En pastichant le philosophe Arthur Comte, on peut écrire à propos du marathon : « On ne connaît bien une course que si l’on connaît son passé » ainsi que le jargon des macadams-runneurs.

CONTRIBUTION AU DECRYPTAGE du champ lexical de la course à pied de fond

Laisser un commentaire