Marathon – Il y a 70 ans, en raison des risques de défaillances fatales, de nombreux médecins préconisaient sa… suppression ! En tout cas l’été aux Jeux olympiques.

Par défaut

Les mégas coups de mou sur la course de fond mythique du Belge Etienne Gailly aux Jeux olympiques de Londres en août 1948 et de l’Anglais Jim Peters aux Jeux du Commonwealth à Vancouver (Canada) en août 1954, avaient interpellé le ban et l’arrière-ban de la médecine du sport.

Marathon de Paris – Les mots pour le dire ou le champ lexical de la course de fond

Par défaut

En pastichant le philosophe Arthur Comte, on peut écrire à propos du marathon : « On ne connaît bien une course que si l’on connaît son passé » ainsi que le jargon des macadams-runneurs.

CONTRIBUTION AU DECRYPTAGE du champ lexical de la course à pied de fond