La guerre – Le creuset n° 1 du dopage : du pot d’Adolf au pot belge

Par défaut
[publié le 08 décembre 2016]

Le D-IX ou Pot d’Adolf, un superdopant mis au point dans les cornues du IIIe Reich en novembre 1944 pour galvaniser et rendre invincibles les troupes de la Wehrmacht dont l’existence nous est soi-disant révélée dans un documentaire récent par la chaîne de TV RMC découverte ….

 Vous avez dit réchauffé, comme c’est bizarre ! On a l’impression de lire un marronnier datant d’au moins…13 ans !

Reprenons le déroulement des faits. En décembre 2015 puis tout récemment, le 25 novembre dernier, RMC Découverte, une chaîne de la TNT, propose à ses téléspectateurs une série documentaire consacrée aux « Secrets du IIIe Reich » dont l’un des épisodes traite du projet D-IX.

Dans l’accroche diffusée dans les magazines TV, on nous explique que c’est l’ouverture de nouvelles archives qui permet d’en apprendre plus sur les sombres projets nazis. Ces derniers travaillaient notamment sur la création de supersoldats qu’une drogue secrète sous le nom de Code D-IX aurait rendus invincibles.

Sauf que, dès janvier 2003, dans le bimestriel Sport et Vie, j’avais – sur la base d’une info parue dans l’hebdo allemand Focus rapportant les recherches du criminologue Wolf Kemper – j’avais raconté la naissance de D-IX, un cocktail de Pervitine-cocaïne-morphine, mis au point en novembre 1944 mais qui a rapidement perdu sa raison d’être le jour de la capitulation allemande le 07 mai 1945.

Cette révélation de l’association de trois drogues pour booster les combattants du Reich sur les champs de bataille, m’avait fait faire le rapprochement avec le fameux ‘’pot belge’’, un cocktail dopant des années 1980-1998 composé principalement des mêmes drogues que le ‘’pot d’Adolf’’ et destiné à aider les cyclistes peu motivés à enfourcher leur vélo pour aller s’entraîner ou alors euphoriser ces mêmes géants de la route pour tenir la cadence et être sexuellement plus en forme lors de soirées privées.

 

pot-dadolf

Sport et Vie, 2003, n° 76, janvier-février, p 74

 

 

rmc

RMC Découverte, 25 novembre 2016

Pour tous ceux qui veulent compléter leur information sur le projet D-IX, ils peuvent consulter l’excellent livre de Norman Ohler « L’extase totale. Le IIIe Reich, les Allemands et la drogue » pp 213-225. Paru aux éditions La Découverte en août 2016.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s