Une réflexion au sujet de « Tennis – Rafael Nadal : « Je ne prendrai jamais rien pour revenir plus vite si je suis blessé ». Cette affirmation date de 2016 »

  1. Merci, Docteur, pour vos articles pétris de bon sens. Qu’il est bon de se sentir moins seul. Car oui, au milieu des fans idolâtres prêts à croire au surhomme comme si nous étions dans un Marvel, je vous avoue que je me sens souvent bien seul. Je vois comme vous l’évidence, à savoir que ce joueur (je n’utiliserai pas le terme de champion) triche de façon éhontée et se moque ouvertement de notre intelligence, sans doute à raison d’ailleurs puisqu’une majorité de spectateurs et journalistes semblent croire à ses explications abracadabrantes. Je pense à ces malheureux joueurs (Murray, Del Potro) pour qui la blessure est souvent synonyme de retour impossible au plus haut niveau, et je me dis que les retours de blessures triomphants de Nadal, ainsi que le cynisme (que les idolâtres, encore eux, appellent humilité) dont il fait preuve à ces occasions, sont autant d’injures à ces joueurs-là. Et inutile de discuter avec les fans. Vous leur dites « humainement impossible », ils vous répondent « résilience » et « volonté ». J’aimerais clamer haut et fort mes soupçons comme vous le faites, mais voilà : il n’y a pas de preuves. Des évidences, mais pas de preuves. Du coup le simple fait d’émettre des doutes pourtant légitimes sur la probité du bonhomme nous expose à des poursuites en diffamation ou à être taxé de complotisme, mot à la mode bien pratique qui permet de classer les gens comme vous et moi aux côtés de ceux qui croient que la Terre est plate. Bref, merci à vous et surtout … continuez.

Laisser un commentaire