Punchline Dr de Mondenard

Par défaut

N° 54

Avec l’existence d’un certain nombre de substances prohibées indétectables dès le début, la lutte antidopage était forcément vouée à l’échec. Cela fait cinquante ans que ça dure et cette situation a donc participé à la progression inexorable du dopage. La responsabilité du pouvoir politique est fortement engagée en laissant depuis un demi-siècle la lutte aux mains des instances sportives plus enclines à féliciter qu’à sanctionner. C’est ce qu’on appelle un conflit d’intérêt omniprésent depuis le 1er juin 1965, date de la première loi française sur les drogues de la performance (à l’époque, seuls les stimulants sont considérés dopants).

1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s