Cyclisme – Notes de lecture : des livres à la pelle truffés d’erreurs et bâclés ! Lecteurs révoltez-vous !

Par défaut

1943 

Depuis des décennies, je lis des ouvrages consacrés au sport en général et plus particulièrement au cyclisme car j’aime le vélo pour le pratiquer régulièrement depuis de très nombreuses années, à raison au minimum d’un millier de kilomètres mensuels.

Or, je suis toujours surpris par l’ignorance criarde des auteurs qui abordent la saga des géants de la route ! Aujourd’hui, j’analyse un album « Le livre de ma jeunesse » pour ceux qui sont nés en 1943.

Plusieurs spécialités sportives sont abordées dont l’automobilisme, le football, la boxe, le judo, le catch, et, bien sûr, le cyclisme, sport oh combien populaire au décours des années 1950. La page 37 s’intéresse aux champions de la petite reine. Plusieurs photos montrent les stars emblématiques de l’époque que sont Jacques Anquetil, Louison Bobet et Fausto Coppi. En bas de page figure la légende des clichés : « Ci-dessus : Louison Bobert félicité par Fausto Coppi (Tour de Lombardie 1951. A gauche, Jacques Anquetil au Parc des Princes à la fin du Paris-Roubaix (22 septembre 1957) »

page-37

Cette simple phrase comporte trois erreurs. On est bien au Parc des Princes le 22 septembre 1957 où Jacquot fait son tour d’honneur après sa victoire au GP des Nations, mais rappelons aux  auteurs qui doivent l’ignorer que la course Paris-Roubaix, comme son nom l’indique, se termine à ROUBAIX, dans le nord, et non au Parc des Princes à Paris ! Par ailleurs, en 1957, elle avait lieu le dimanche 07 avril et Anquetil avait terminé à la… 18e place.

Difficile de faire mieux en nombre de bourdes en deux petites lignes.

Pour moi, les auteurs – Armelle Leroy et Laurent Chollet – sont bien sûr responsables de ce mastic mais également l’éditeur Hors Collection. De plus, il n’y a aucune raison que le reste de l’album soit épargné par les fautes, confusions et autres boulettes.

Le plus accablant c’est que la première édition date de janvier 2013 et tout comme la seconde qui vient de sortir en librairie le 08 septembre 2016, on retrouve exactement les mêmes erreurs.

Est-ce à dire que personne n’a lu la première édition de 2013 pour informer les auteurs et l’éditeur de leurs carences ?  De toute façon, on a la démonstration aveuglante que les maisons d’édition ‘’s’en foute’’ complètement de proposer un produit de qualité ne méprisant pas le lecteur en le désinformant. Pour ceux qui ont acheté ce travail bâclé, nous leur conseillons de demander le remboursement à « Hors Collection ».

A METTRE ILLICO À LA POUBELLE !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s