CIO et AMA – Les contre-performances chroniques des gendarmes antidopage ou « la course à la lenteur »

Par défaut
[publié le 26 juin 2017]

Pour les principales substances dopantes utilisées, le temps de latence entre le début de l’emploi par les sportifs, l’interdiction officielle (en liste rouge) et la détection effective dans les liquides biologiques, se compte en années, voire en décennies. Ces délais illustrent l’incapacité des instances à lutter efficacement contre les professionnels de la triche pharmacologique.

CIO 1

CIO 2CIO 3CIO 4CIO 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s