Tennis – Rafael Nadal – L’infiltré à la xylocaïne a remporté son 14e Roland-Garros sans que les instances antidopage humaines ne s’en offusquent

Par défaut

Alors qu’en milieu hippique c’est considéré comme du dopage et donc sanctionné.

De même, ce genre d’injections est prohibé dans le cyclisme depuis 2011.

4 réflexions au sujet de « Tennis – Rafael Nadal – L’infiltré à la xylocaïne a remporté son 14e Roland-Garros sans que les instances antidopage humaines ne s’en offusquent »

  1. Louis

    Ce mec me dégoûte du tennis, des décennies qu’il me gâche les éditions de Roland Garros. J’ai l’impression qu’il est arrivé dopé sur le circuit pro dès le début, boosté aux anabolisants pour imposer sa puissance par sa musculature puis plus tard pour sa concentration, lui provoquant un cortège de troubles obsessionnels. Je ne peux pas prouver ce que je dis mais ce joueur est hors normes, il n’est pas « normal », trop irrégulier sur la saison, trop prévisible et beaucoup trop dans les vestiaires quand en finale de grand chelem il est mené ou malmené. Le dopage dans le tennis peut être plus vaste que son cas particulier mais une chose dont je suis sûr, il bénéficie de techniques que d’autres ne peuvent se payer. J’en ai fini avec ce sport que j’aimais tant. Trop c’est trop.

    • brzozowski

      Je partage le même dégout et le même constat. Ce qui me choque le plus c’est l’incapacité des journalistes dont c’est le métier a faire un véritable enquête sur le sujet. déjà il ne me semble pas compliqué de récupérer quelques cheveux en réclamant une serviette à un ramasseur de balle. L’analyse toxico ne donnera pas toute les indications, mais on aurait quelques indices pour voir ou creuser. on peut aussi faire les poubelles de ses hôtels, comme on sait le faire pour le vélo. sa carrière est totalement artificielle en tout cas, et en effet ce sport a été tué ( les instances ne voulant pas tuer la branche sur laquelle elles sont assises, ni tuer la poule aux oeufs d’or..)
      Emmanuel

      • richie porte

        Nous sommes rentrés dans un processus médiatique de banalisation de l’exploit au delà de 30-35 ans pour des sports comme le Tennis, donc il est logique que les journaleux ne veuillent pas creuser.
        Nadal qui remporte 2 GC sur 2022, avec une résilience à rendre jaloux Hercule lui-même, c’est une ode muette au progrès des préparations athlétiques, dont l’aide médicale, pour ne pas dire autre chose.

        Nadal, Federer (qui va rejouer), Djokovic (peut être le plus optimisé des trois par la médecine), Murray qui rejoue bien avec une prothèse de hanche, ce sont des têtes de gondoles, or on ne coupe pas la tête des poules encore en capacité de pondre des oeufs dorés.
        Sauf si, dans l’après sport pro, elles tentent une carrière politique en mordant la main de ceux qui les couvraient, comme Armstrong par exemple.

        En plus et concernant Nadal, il bénéficie de la protection royale, ce qui veut dire que même en France, au plus haut niveau, on doit hésiter à lui chercher des poux dans sa tête de plus en plus clairsemée.
        Bachelot a bien tenté un coup médiatique, ce fut un coup d’épée dans l’eau.
        Au contraire, ca a filé un coup de main à Nadal, ce qui était peut être l’objectif de départ, compte tenue de la montée des interrogations depuis qu’il a dépassé les 10 Roland Garros.

        Félicitations au Dr De Mondenard pour son travail et son courage.

      • Stephane Louis

        Je suis globalement d’accord avec vous mais entre Murray, Djokovic et Federer d’une coté et Nadal de l’autre, on ne peut pas considérer que la préparation physique ni la gestion des blessures soit la même. Djokovic est, à mon avis, plus aidé par la nutrition, la médecine « naturelle » que par la chimie, je pense et on l’a vu avec le vaccin, il est très « frileux »…
        Je ne dis pas qu’ils n’ont pas recours à la médecine mais il n’y a pas l’abus insensé de Nadal, qui ne s’est pas arrêté depuis son retour de 2012 (hallucinant !?!), qui fait les cobayes pour la médecine sportive (PRP, cellules souches,…) Quelle blague ce type. Et tout ces gens autour du tennis (et DANS le tennis) qui font les hypocrites ou les autruches, au choix, risquent de passer pour des cons le jour où tout ça éclatera. Je le souhaite. Mais je sais déjà qu’on osera même pas lui enlever tous ses GC gagnés sous infiltrations. A moins qu’on lui décèle un dopant par encore décelable à ce jour (qui expliquerait la sudation extrême, la calvitie, sa musculture, ses tocs etc.) ou que l’affaire Fuentes revienne sur le tapis.

Laisser un commentaire