La lutte antidopage olympique récompense la triche !

Par défaut

La grande mascarade continue : en cause le CIO, l’AMA et les Fédés internationales (ici celle de l’haltérophilie)

ama                                        iwf                      rio-2016

Trois institutions en conflit d’intérêt : lutter contre le dopage et organiser le spectacle

En lisant L’Equipe du 15 septembre, on apprend « en restant sérieux » que l’haltérophile polonais Tomasz Zielinski – exclu de la sélection olympique aux Jeux de Rio 2016 pour contrôle positif à un stéroïde anabolisant (nandrolone) – va récupérer une médaille des Jeux de Londres (2012).

 

lequiepe

L’Equipe, 15 septembre 2016

 

Classé neuvième dans la capitale britannique, il va pouvoir se mettre autour du cou la breloque de bronze car six de ses adversaires – dont les quatre premiers – ont été épinglés lors des réanalyses a posteriori des Jeux olympiques de 2012.

 

polonais

Thomasz Zielinski

 

 Morale de l’histoire : la triche est récompensée par les instances internationales !

Disqualifié pour dopage pendant deux ans, Zielinski va tout de même récupérer une médaille de bronze pour violation des règles antidopage de ses adversaires quatre ans plus tôt.

Rappelons que si le Polonais est passé à travers en 2012, cela ne veut surtout pas dire qu’il n’était pas dopé (substances indécelables, masquants, microdoses, etc.) mais qu’il a été plus futé que les organisations antidopage du Comité international olympique (CIO), de l’Agence mondiale antidopage (AMA), et de la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF). 

Un grand bravo à tous les incapables de ces institutions « moralisatrices » qui sont payés pour être nuls avec les fonds des états-membres (eux-mêmes bien silencieux sur l’usage de leurs subsides).

 Comment un athlète pris aux stéroïdes anabolisants peut-il récupérer une médaille dans une compétition antérieure car ses adversaires de l’époque ont été flashés à rebours par les gendarmes de l’instance ?

 PUNCHLINE = L’équation : « Pas positif, pas dopé » est une formule aussi creuse qu’inexacte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s