2 réflexions au sujet de « Tour de France ton histoire – L’Equipe pompe ses infos sur d’autres sans mentionner la source. Bel exemple de plagiat intellectuel ! »

  1. Christophe Perrot

    Bonjour Docteur,
    et merci pour ces informations. Sachant que l’Equipe et ses journalistes sont omniprésents dans toute l’historiographie du tour, votre voix compte pour démêler vraies et fausses informations.
    A cette liste on peut ajouter « Les grandes heures du tour de France » (Editions PAC) sorti en 1976 par Francis Le Goulven et Gilles Delamare, en page 29, où on retrouve toute l’histoire avec quelques détails qui participent à la mythologie de la course. Je peux vous envoyer un scan, mais je suppose que cette « référence » fait partie de votre liste complète, encore que le chapitre s’intitule « le bagne de france », et où la notion de « forçats » est évoquée mais sans forcément faire référence à l’article d’Alber Londres.
    Dans ce livre, il y a de belles photos, mais oui, clairement, des erreurs également…
    Bien cordialement
    Christophe Perrot

  2. Annichini

    Docteur, je partage votre indignation vis à vis de ces plumitifs, de l’Equipe et autres feuilles de chou, qui sans vergogne pillent les véritables « investigateurs » pour pondre leur prose insipide. Les journalistes de la Nouvelle Vague se contentent de surfer sur le Net pour récolter des infos dont ils n’ont pas l’élégance de citer la source. Des pompeurs et des pompeuses. Mais en écrivant ces lignes, j’ai peur de recevoir les foudres de cette nouvelle corporation, qui suce la roue des spécialistes.
    Olivier Annichini, lecteur assidu de votre blog (journaliste indépendant)

Laisser un commentaire