Livre – Retour sur la biographie de Richard Gasquet, riche en controverses

Par défaut

Dans ce blog, après avoir commenté la dérive des infiltrations pratiquées dans le tennis de haut niveau – autorisées sur les courts mais prohibées chez les cyclistes en phase de compétition – ainsi que le contrôle positif à la cocaïne du Biterrois, dû probablement à une contamination passive à son insu (il a été innocenté par le TAS), aujourd’hui nous abordons le physique des tennismen en constante évolution morphologique. De  »X », ils sont passés à  »XXL » ! Compte tenu du parcours de Richard Gasquet, ayant débuté sa carrière professionnelle en 2002, depuis vingt ans il a vécu l’évolution de l’environnement, du jeu lui-même et de la taille des joueurs.

Une réflexion au sujet de « Livre – Retour sur la biographie de Richard Gasquet, riche en controverses »

  1. Bruno Vassoille

    Merci pour votre analyse! Pour ma part j’interprète la phrase ayant rapport aux 1m70 de la façon suivante: « un » joueur actuel (Medvedev, qui mesure près de 2m) est capable de se déplacer aussi vite et agilement que des joueurs des années 90 qui auraient eu la taille de 1m70 (sous-entendu: des joueurs de l’époque et de relativement « petite » taille et dont le jeu aurait reposé sur leur vitesse de déplacement, plus que sur leur puissance, tel un Michael Chang par opposition à un Jim Courier ou un André Agassi). Pour moi il s’agit simplement de dire que Medvedev serait capable de déplacer « sa grande carcasse » aussi vite que Chang, ce qui montre une évolution du joueur type: plus grand, plus athlétique, plus rapide qu’il y a 25 ans.

Laisser un commentaire