Tour de France – Dépenses énergétique : les vrais chiffres

Par défaut

Dans L’Equipe du 11 juillet, il est publié que les géants de la route, à la fin du Tour 2016, auront brûlé chacun 94 500 calories, tout en précisant que la moyenne est de 4 500 calories par coureur et par étape.

Sauf que ce chiffre de 4 500 concerne tout juste la dépense énergétique supplémentaire liée aux 4 à 5 heures de vélo. Il faut forcément y ajouter la dépense de base liée au fonctionnement des organes (poumon, cœur, tube digestif, etc.) Cette dernière tourne autour de 2 800 Kcal quotidiens.

En réalité, pour une étape de montagne, le corps – muscles compris – brûle 8 000 à 9 000 Kcalories, soit plus du triple de la ration d’un sujet sédentaire.

CYCLISTES RAVITO

Sans un ravitaillement adapté, le cycliste ne rallie pas l’arrivée avec les meilleurs

 

MERCKX

Eddy Merckx se remplit les poches pour ne pas tomber en panne de carburant

 

 

De la même façon, courir un marathon augmente la dépense calorique de 2 000 à 3 000 Kacalories auxquelles il faut ajouter le coût du fonctionnement du corps dans la journée.

Au final, une  journée avec un marathon brûle environ 6 000 Kcalories.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s