Punchlines Dr JPDM

Par défaut

N° 38

 Quel est le cycliste sur route qui a été décoré de la Légion d’Honneur ou de l’ordre de l’Empire britannique et qui ne s’est jamais dopé ?

Poser la question c’est espérer que les géants de la route concernés portant la rosette et qui n’ont pas encore avoué, le fassent. La parole est à Jalabert (mis en cause par une commission d’enquête sénatoriale), Indurain (déclarations d’un coéquipier), Poulidor (aveux récents à minima lors de l’émission Cash Investigation du 27 juin 2016), Hinault (suspicion légitime), Longo (son mari-entraîneur a été épinglé par la patrouille), Wiggins (AUT de complaisance), et consorts…Anquetil, Thévenet et Armstrong, eux, ont reconnu leurs pratiques déviantes.

On attend que les autres se grandissent !

 

poupou

Raymond Poulidor lors de l’émission Cash Investigation

 

 N° 39

 Le football télévisé, c’est l’école de la triche. En dehors du dopage invisible bien verrouillé par la FIFA, l’UEFA et consorts, que dire du footballeur moderne dont les bras et les coudes jouent dans le résultat un rôle tout autant déterminant que les jambes et les pieds ? Les arbitres sont incapables de visualiser et de sanctionner tous les gestes répréhensibles. Les quelques cartons distribués au pifomètre ne font qu’accentuer la rancœur des épinglés. Rappelons qu’une étude de la FIFA effectuée en 2002 auprès des footballeurs de haut niveau avait enregistré que 92% d’entre eux étaient prêts à tricher pour le gain du match.

Et après ça, on nous vante les valeurs sociales du ballon rond…

f-3


f-2

Punchline Dr de Mondenard

Par défaut

N° 36

On constate que la France grâce à la Légion d’honneur, fait à la fois la promotion du dopage (Lance Armstrong et beaucoup d’autres sportifs ‘’épinglés’’ du ruban rouge par un représentant de l’Etat de haut rang et néanmoins convaincus de dopage) et de la corruption (Joᾶo Havelange, président de la FIFA de 1974 à 1998 ; Antonio Samaranch, président du CIO de 1980 à 2001 ; Sepp Blatter, président de la FIFA de 1998 à 2015 ; Lamine Diack, président de l’IAAF de 1999 à 2015 ; liste ouverte…). Devant cette belle brochette de gens indélicats, on doit sérieusement se poser la question de savoir si cet ordre participe encore au renom de notre pays ou témoigne d’une dérive insupportable, d’autant que la majorité des Grands Maîtres de la Légion d’Honneur ayant succédé à Charles de Gaulle ont eu eux-mêmes affaire à la justice.

Si Armstrong après ses aveux a dû rendre sa breloque, d’autres n’ont jamais été déchus de leur titre alors que….

 

havelange

Joao Havelange

 

 

 

les-deux

Antonio Samaranch et Sepp Blatter

 

 Trois dirigeants ayant vécu en dehors des clous et pourtant décorés par la France