Paris-Roubaix 2022 – Lewis Askey sérieusement blessé au genou dès le km 105, continue jusqu’au vélodrome ou le mépris du corps érigé en méthode thérapeutique

Par défaut

L’Enfer du Nord et ses dérapages incontrôlés expose à de lourdes chutes provoquant dermabrasions étendues, contusions, plaies, fractures. Le jeune coureur Lewis Askey du Team Groupama-FDJ, grâce à son interview parue dans L’Equipe du 18 avril dernier, nous propose un bon exemple de l’absurdité de continuer la course malgré une plaie étendue et sanguinolente du genou gauche, pour terminer… 42e à 11’51 du vainqueur Dylan Van Baarle.

 

Tour de France ton histoire – Sylvain Letouzé : des erreurs à la pelle ou comment tromper sans vergogne les passionnés de la Grande Boucle

Par défaut

« L’ouvrage » Histoires insolites du Tour de France, par le nombre de contrevérités qu’il comporte, figure en tête de mon hit-parade des bouquins bâclés à la fois par l’auteur et par l’éditeur. Mon expertise se base sur la lecture de plusieurs centaines d’ouvrages consacrés à la Grande Boucle et à ses à-côtés.