Tour de France ton histoire – Jean Robic, le 25e lauréat, aurait eu 100 ans en 2021.

Par défaut

Jean Robic, dit Biquet, aux multiples autres surnoms en raison de sa taille – moins de 1,60 m – de ses gamelles retentissantes et de son caractère bien trempé, a parcouru les routes du Tour de France de 1947 à 1959. Comme tous les cadors de la Grande Boucle, il a remporté la 34e édition à sa première participation. Il savait tout faire : grimper, sprinter, rouler; il a même été champion du monde dans les sous-bois en 1947 et 1950. Il s’est également essayé au demi-fond.

Maillot jaune ton histoire – Depuis 1919, à treize reprises, la tunique emblématique est restée rangée dans une valise.

Par défaut

SAGA – Les treize éditions de la Grande Boucle où le peloton fut orphelin de sa casaque dorée

Depuis le premier maillot jaune attribué à Eugène Christophe le 19 juillet 1919 et porté pendant la 11e étape Grenoble-Genève, le paletot doré s’est fait porter pâle à treize reprises, c’est-à-dire que sur une ou plusieurs stations le peloton a roulé sans pouvoir se rallier à la casaque dorée.

Tour de France – Rayon lecture : Le Tour Le Dico

Par défaut

Par François Thomazeau – édition en exergue, 2021

Le problème XXL de François Thomazeau, l’auteur de l’ouvrage sur la Grande Boucle Le Tour Le Dico, ce n’est pas ce qu’il ignore, c’est tout ce qu’il écrit et qui est faux.

François Thomazeau – Le Tour Le Dico, éd. en exergue, 2021

Cyclisme – Rayon lecture : Le Tour de France à l’heure nationale 1930-1968

Par défaut

Par Fabien Conord, éditions Presses universitaires de France (PUF)

Trop d’erreurs dues à une relecture bâclée associées à des carences sur l’histoire de la Grande Boucle. Pourtant l’auteur est historien et l’ouvrage a été publié sous le contrôle de trois directeurs scientifiques. Finalement, un résultat du même niveau que ceux signés par des journalistes de sport.

Fabien Conord – Le Tour de France à l’heure nationale – éd. Presses universitaires de France (Puf), 2014

Tour de France ton histoire – 1948 : l’interprétation par Raoul Rémy du sermon sur la montagne de l’évêque de Lourdes est-elle brodée de A à Z ?

Par défaut

Cette célèbre anecdote, reprise à l’infini dans tous les ouvrages consacrés à la petite histoire du Tour de France, a souvent été racontée de façon totalement fantaisiste, le plus souvent par des historiens autoproclamés.

L’une d’entre elles, très romancée par Raphaël Géminiani, est colportée sans vérification de la source, par un historien exerçant à l’université de Clermont-Ferrand.

Tour de France ton histoire – Depuis 1903, combien de cyclistes bretons ont participé à la Grande Boucle ?

Par défaut

Tout d’abord, avant d’analyser la fréquentation des natifs d’Armorique sur les 108 éditions, il faut définir les frontières exactes de cette province française.

– Soit on considère la région Bretagne, région administrative depuis le 1er janvier 2016, composée des quatre départements : Côtes-d’Armor (ex Côtes-du-Nord), Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan,

– Soit on y ajoute la Loire-Atlantique (ex Loire-Inférieure) qui fait partie de la région Pays-de-Loire mais qui revendique son rattachement à la région Bretagne.

Tour de France ton histoire – Sans langue de bois, Laurent Fignon s’épanche sur ses  »ennemis intimes »

Par défaut

Super-Laurent dans sa biographie « Nous étions jeunes et insouciants » a ciselé quelques portraits de personnalités exerçant leur activité dans le milieu du cyclisme et, notamment, celui de la Grande Boucle durant sa période d’activité de cycliste professionnel de 1982 à 1994 et ensuite d’organisateur.